Assurez votre chien!

L’acquisition d’un chien vous démange? Déjà propriétaire et une éventuelle malchance vous inquiète? Avec certaines manchettes ces temps-ci, il est normal que les questions concernant vos responsabilités canines refont surface, et avec raison: Chaque propriétaire se doit de déclarer à ses assurances l’acquisition d’un chien. Le cas échéant, les factures pourraient s’accumuler plus vite que ce que vous pourriez croire.

Vos responsabilités en tant que propriétaire d’un chien

Le propriétaire est entièrement responsable de son chien, que celui-ci s’en prenne à un être humain, à un autre animal ou à la propriété d’autrui. Aucune clôture, chaîne ou écriteau ‘Attention, chien méchant’ ne peut altérer cette réalité. Même si le chien est entre les mains d’une tierce personne, s’il s’est échappé ou égaré, il reste la responsabilité de son maître. Lorsque vous faites assurer votre chien (généralement sur le même contrat que votre assurance habitation), les dommages qu’il peut causer tombent en responsabilité civile (devoir de ne pas causer du tort à autrui ou ne pas nuire aux autres). La responsabilité civile étant normalement établie à un ou deux millions de dollars, ce qui est amplement suffisant pour vous couvrir en cas de pépin, il est tout à votre avantage de faire assurer votre animal de compagnie, malgré l’élévation substantielle de votre prime annuelle.

Notez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un contact physique entre l’animal et la victime pour porter plainte contre votre chien: Si, par exemple, celui-ci était sur le point d’attaquer le facteur et que dans sa fuite, le facteur tombe et se blesse, le propriétaire peut être tenu responsable de ses blessures. Dans les rares cas où la victime peut avoir une part de responsabilité dans l’incident, ce sera dû en général au fait qu’elle aurait provoqué l’animal ou aurait tenté de l’effrayer. Évidemment, comme dans tout procès, il faut en avoir la preuve.

Un sujet médiatisé

Parlons actualité. Il est effectivement possible qu’une compagnie refuse d’assurer votre chien si celui-ci est un pitbull ou un rottweiler. Certes, le nombre de morsures de labradors et de chihuahuas est, à cause de la popularité de ces races, plus élevé par année que celui des pitbulls ou des rottweilers. Par contre, les dommages causés par les pitbulls sont plus importants, et étant un sujet grandement médiatisé, les victimes sont rapidement portées à déposer plainte, plus que pour la légère morsure du labrador pris par surprise par votre adolescent, par exemple. De plus, si les labradors causaient réellement un tort considérable à la population, les compagnies d’assurances prendraient des mesures similaires à celles en vigueur pour les pitbulls.

Quelque chose à déclarer?

Les maîtres de chien doivent obligatoirement déclarer leur animal à leur assureur. Pourtant, près de la moitié des propriétaires omettent cette information, la plupart du temps par crainte de voir leur prime augmenter considérablement et en soutenant que leur chien n’est pas dangereux. Le coût pour l’ajout d’un chien sur la prime d’habitation peut varier selon la compagnie d’assurance, la race du chien, l’emplacement du propriétaire, etc. Une réclamation concernant un animal de compagnie peut faire augmenter la prime de 10 à 25%, et pas seulement pour un an… C’est pourquoi plusieurs propriétaires décident de payer comptant les dommages causés par leur animal au lieu de réclamer. Cependant, ces dommages peuvent atteindre plusieurs milliers de dollars.

Prévenir avant de guérir

Peu importe la grosseur, le tempérament ou l’âge du chien, vaut mieux l’inclure dans l’assurance habitation: Même la personne la plus consciencieuse et la plus responsable peut voir son chien perdre le contrôle, malgré ses nombreuses précautions. De ce fait, chats, reptiles, animaux de ferme et tout autre animal à sa charge devraient être déclarés pour éviter des poursuites.

 

Contactez-nous

RE/MAX Immo-Contact Inc.
Équipe Denis Pelletier

Tél. : 1 855 782-0873
Téléc. : 450 661-9087

info@equipedenispelletier.com